EXPOSITION Images & Mots

Les femmes ont la parole !

Photographies de Patricia Baud

Exposition itinérante en Région Alsace

Textes de

Bénédicte Berna, Elisabeth Beyrath, Marie-Madeleine Gnaedig, Martine Guth, Alice Haag, Béatrice Heckmann, Madeleine Heinrich, Annick Heyberger, Pascale Jauss, Marie-Laure Kohler, Odile Rohmer, Salomé Schneider, Marie-Anne Straub

Direction littéraire Alain Bellet

 

Une expérience marquante

 

Au printemps 2000, nous avons conduit une création littéraire et photographique collective en Alsace, Portraits & Paroles de femmes agricultrices, donnant à voir leurs réalités, une approche croisée sur elles-mêmes et la vie agricole d'aujourd'hui. Cette action proposée par le service Formation de la DRAF d'Alsace a été réalisée avec le concours financier de la DRAC (Ministère de la Culture) qui a proposé les deux intervenants, un écrivain et une photographe travaillant ensemble depuis dix ans auprès de groupes, communautés, populations différentes. Ils mettent en synergie leurs deux pratiques artistiques au service de la mémoire et de la réflexion à travers des regards sensibles, expriment chacun dans son art des points de vues personnels (textes, portraits,ambiancesŠ) et donnent la parole à ceux et celles qu'ils conduisent vers une expression plurielle, sociale et artistique. Une douzaine de femmes agricultrices se sont offertes le temps des mots et des images (deux fois une semaine, quelques séances plénières et des rencontres individualisées sur chaque exploitation) pour se découvrir, dire, s'écouter, se regarder différemment, échanger, écrire aussi, chez l'une d'entre-elles, sur la Route du vin... Toutes différentes, toutes confrontées au réel, ces femmes ont déroulé leur quotidien, ponctuant de nécessaires réflexions de fond ces approches croisées, où vigneronnes, céréalières et éleveuses de tous âges ont accepté de se dire, de s'écrire, de s'écouter, pour offrir au lecteur des pages de vies, riches et lucides. Soulignant la forte présence des femmes dans l'agriculture, elles ont revendiqué un véritable statut, la reconnaissance de leurs compétences. Dans leurs textes, elles défendent leur liberté, quitte à déplaire pour exister dans un monde majoritairement masculin.

La publication régionale d'une plaquette de 24 pages tirée à 10.000 exemplaires de leurs textes et des images de Patricia Baud marquait la fin d'un premier cycle. Dans ces pages, elles ébauchent leurs espérances et affirment leur identité singulière. Exploitantes ou fermières, femmes sans profession aux cent métiers non-reconnus, leurs écrits valent mille doléances. Elles sont, elles vivent, et nous le rappellent avec l'intelligence du c¦ur et un bel humanisme. Comment ne pas souligner aussi que ces agricultrices s'impliquent sans cesse en dehors de leur métier, dans la vie militante, dans la société, avec les autres. Femmes avant tout, elles portent un regard complice et tendre sur la féminisation de l'ensemble de la société...

La deuxième phase de ce projet a commencé en mars 2001. Une exposition photographique grand format itinérante des images de Patricia Baud et de quelques extraits de textes des participantes et d'Alain Bellet circule dans les villes et villages alsaciens, présentée et animée à chaque fois par une femme impliquée dans ce projet.

Conscients de l'importance de la question de l'égalité des chances et de la reconnaissance de ce qui se joue dans l'agriculture et la pêche, nous sommes disposés à proposer à d'autres régions ou structures une action similaire ou ressemblante.

Patricia Baud - Alain Bellet

LES DERNIÈRES NOUVELLES D'ALSACE...

Les agricultrices alsaciennes vont bien et elles veulent le dire. Fâchées avec le cliché jauni qui les poursuit de la femme « dans son tablier, ses bottes crottées, son fichu sur la tête, avec en arrière fond des poules sur un tas de fumier et une vache qui sort la tête de l'étable », elles ont décidé de réagir.  Douze d'entre elles se sont retrouvées pendant un an autour de l'écrivain Alain Bellet et de la photographe Patricia Baud « pour se dire et l'écrire ». Ces vigneronnes, céréalières, éleveuses, exploitantes ou femmes d'agriculteurs viennent de toute l'Alsace et ont entre 26 et 63 ans. Toutes se sont rendues compte en noircissant leur cahier de devoirs après les discussions avec Alain Bellet qu'elles avaient beaucoup à dire sur ce qu'elles vivent.  La place de l'agricultrice sur l'exploitation n'est plus celle d'autrefois. La plupart des femmes choisissent désormais ce métier par passion et savent rester en phase avec leur société. Pour casser les préjugés et les images qui circulent encore trop souvent, les copines de Marie-Anne Straub se sont retrouvées chez elle à Blienschwiller, à mi-chemin entre Nord et Sud.  De cette écriture à douze mains est née une brochure intitulée « Paroles de femmes en agriculture », contenant les textes de ces femmes et quelques photos de Patricia Baud. Les autres photos font désormais l'objet d'une exposition, vouée après sa première présentation ce week-end à Scherwiller à circuler en Alsace.

J.-B. F.

Dernières Nouvelles d'Alsace


Pour recevoir la brochure

DRAF d'Alsace, Animation Culturelle, Lycée du Pflixbourg

Marc Oberheiden, tél. 03.89.27.06.40.

marc.oberheiden@educagri.fr

 

Voir livres

Images et Mots

Patricia Baud photographe

 

Retour accueil